Espace premium
english français

Une salle de marchés bientôt dans l'espace?News

Publié le 10-07-2012 | Finance de Marché

Anton Kreil, trader star de la City, s'envolera faire un tour dans l'espace à bord d'une navette commerciale de la compagnie néerlandaise de tourisme spatial SXC en 2014. Il veut en profiter pour tenter d'effectuer la toute première transaction financière réalisée de l'espace. Mais pas question qu'elle soit libellée en euros...

Anton Kreil n'avait jamais pensé voyager dans l'espace. Son rêve le plus fou jusqu'alors? "Une bonne nuit de sommeil". L'ancien trader star de la City, petit génie de la finance passé par Goldman Sachs, Lehman Brothers et JP Morgan, qui n'aspirait plus qu'à du repos quitte les salles de marché en 2007 pour faire le tour du monde. A son retour il participe à une télé-réalité dans laquelle des Britanniques étrangers au monde de la finance se donnent deux mois et un million d'euros pour expérimenter le boulot de trader (visionner la bande-annonce en anglais ci-dessous). Il monte ensuite son cabinet de conseil et de formation -toujours dans le domaine de la finance-, quand un "vieil ami" travaillant pour la compagnie néerlandaise de tourisme spatial Space Expedition Corporation (SXC) lui propose de "devenir astronaute".

En 2014, l'euro existera-t-il toujours ?

L'idée de réaliser une première mondiale s'impose alors : ce sera la première transaction financière dans l'espace. Au cours d'un voyage d'à peine une heure qui permettra à une petite navette pouvant embarquer deux personnes (le pilote et le trader) de faire un tour dans l'espace -soit à 100 kilomètres de la surface de la terre- Anton Kreil sévira sur le marché des changes. Les monnaies choisies seront la livre sterling et le dollar. Référence à sa nationalité britannique et à sa navette "made in USA". Il ne lui viendrait en revanche pas à l'esprit d'échanger des euros. "Je ne peux certainement pas m'engager à échanger des euros, a-t-il confié au titre de presse britannique Square Mile Magazine (en anglais, page 52). Étant donné l'état actuel des choses, [l'euro] pourrait même ne plus exister le moment venu."

95.000 dollars l'heure de vol

Si les choses avancent comme prévu, le voyage pourrait intervenir dans deux ans. Anton Kreil deviendrait alors le premier Britannique à effectuer un vol touristique dans l'espace, selon le magazine. L'autre personnalité susceptible de le devancer étant le richissime patron de Virgin, Sir Richard Branson dont la compagnie compte commercialiser des vols touristiques dans l'espace dès le premier semestre 2014. Le trader a déjà son billet en poche : un aller-retour, espère-t-il, qui lui aura coûté la bagatelle de 95.000 dollars, soit moitié moins cher tout de même que le prix proposé par Virgin Galactic.

A la recherche de sponsors

Anton Kreil et la SXC sont actuellement en discussion avec des firmes américaines et européennes, afin de sponsoriser l'événement et voir leurs titres échangés à cette occasion. Des banques d'investissement et des courtiers seraient notamment intéressés. Les transactions devraient être retransmises en direct sur le web. Ainsi, l'ancien trader aura la possibilité d'entrer dans le livre des records pour avoir effectué la première transaction financière dans l'espace, mais également la plus haute (en terme d'altitude).

A lire dans La Tribune